Français

Les sacs à pain

En voici une étrange manière de nommer ces petites housses / sacoches / poches mais je n’ai pas trouvé mieux. Enfin, ON car nous étions plusieurs… Si vous êtes plus inspirés que moi, n’hésitez pas à me proposer vos idées en commentaire. Qui dit mieux ?

Passons aux choses « sérieuses », le thème d’aujourd’hui porte sur rééducation de notre comportement lorsque nous allons faire nos courses. Il est clair que les décisions gouvernementales ont permis de nous remettre dans le droit chemin concernant l’utilisation des sacs plastiques à usage unique. Maintenant, nous réutilisons les sacs en toile et cabas, VICTOIRE! Pour les premiers de classe, on pense à réutiliser les sacs en papier kraft pour les légumes. Encore mieux. Mais on peut aller plus loin dans la démarche… comme confectionner nos propres sacs à pain réutilisables! En plus, on peut varier les plaisirs et en faire pour la baguette ainsi que les viennoiseries.

Comment faire ?

  • Récupérez des chutes de draps, housse de couette, taies d’oreillers, tout ce qui se rapporte au linge de lit. Vous avez besoin de 20 cm de largeur pour la longueur que vous désirez. Pour ma part, j’ai pris un coté de housse de couette trop grande que j’avais coupée auparavant.
  • Récuperez des lacets de vos anciennes baskets ou des cordons de vieux sweatshirts
  • Prenez un petit sac poubelle pour salle de bain (afin de protéger l’intérieur du beurre délicieux des viennoiseries). J’ai cherché sur internet un substitut au sac plastique mais je n’ai rien trouvé de plus efficace malheureusement. Comme c’est pour de la récup, on se permet.

Vous allez avoir besoin de votre machine à coudre et de votre âme de couturière pour créer ces petits bijoux de récup! Je vous propose de fabriquer un sac pour la baguette, un sac pour le pain ainsi qu’un sac pour les viennoiseries.

Pour celles et ceux qui n’ont jamais utilisé de machine à coudre, il faudra d’abord prendre un petit cours avant de s’atteler à ce projet couture. Surtout pour l’installation de la machine. En revanche, je tiens à vous rassurer, je suis plus ou moins débutante et ça a marché comme sur des roulettes. Pas besoin d’être confirmé.e dans le domaine puisque l’on réalise des coutures droites.

Voici tout de même un petit guide (sans photos car je ne pensais pas illustrer cette activité à l’époque):

  1. Prenez les chutes en coupez les morceaux de taille identique
  2. Plaquez 2 morceaux en veillant à mettre les 2 côtés endroits face à face
  3. Accrochez des aiguilles le long des 3 côtés. Laissez le trou de sortie libre.
  4. Cousez les 3 côtés puis enlevez les aiguilles
  5. Posez les cordons sur l’envers et rabattez la sortie du sac au dessus. Accrochez des aiguilles le long de la sortie puis cousez
  6. Mettez votre sac à l’endroit et le tour est joué!

Le résultat ?

Simple, efficace et 100% pratique ! En plus ils sont tous mignons !

Bon et le prix alors ?

0€, ou alors quelques centimes si on compte le sac poubelle utilisé! Donc le gain n’est pas économique mais écologique.

Le conseil de la rédac

Pour laver votre petit sac à viennoiseries, vous pouvez le retourner et le laver avec une éponge imprégnée de liquide vaiselle avant de le laisser sécher à l’air libre.

Le résultat final, 1h de travail pour un gain considérable en termes de déchets évités.

J’éspère que ce tuto vous a plu et que vous avez été inspiré.e.s. N’hésitez pas à me montrer vos sacs 🙂

Română

Sacul pentru pâine

Cunoști simbolurile culinare ale Franței precum pâinea, bagueta și croisantele. Da, majoritatea francezilor merg zi de zi la « Boulangerie » sau brutărie la cumpărat pâine. Din păcate, acest obiciei favorizează risipirea deșeurilor din cauza sacului de hârtie de unică folosință. Idea de azi este să descoperi cum poți fabrica propriul sac reutilizabil. De asemenea, poți varia plăcerile și să faci un pentru pâine, unu pentru bagueta și unu pentru croisante.

Cum procedezi ?

  • Recuperează bucăți de cearceaf, husă de pilotă, fețe de perne sau tot ce se referă la lengerie de pat. Ai nevoie de 20 cm de lățime și alegi lărgimea pe care o dorești. Eu am luat o bucată de o husă de pilota prea mare pe care o tăisem mai de mult.
  • Recuperează șireturi de adidași sau cordoane de pulovere vechi
  • Ai nevoie de un sac de gunoi de mărime mică cum sunt cele pentru gunoaiele de baie  (pentru a proteja interiorul pungii de către untul delicios lăsat de croisantele). Am cautat altă variantă fără punga de plastic dar nu am gasit nimic potrivit. Scopul este recuperarea deci ne permitem.

Vei avea nevoie de o mașină de cusut și talentul de croitoreasă pentru crearea sacurilor. Îți propun să creezi un sac pentru bagueta, unu pentru pâine și unu pentru croisantele.

Dacă nu știi să tragi la mașină, îți sfătuiesc să te învețe bunica ta (sau cine poate) înainte să te apuci, mai ales pentru instalarea mașinii. În rest, proiectul este detsul de simplu de realizat, eu find începătoare am reușit singură.

Vei regăși mai jos câteva etape de urmărit (fără poze pentru că nu știam că voi vorbi despre această tema atunci):

  1. Taie două bucăți de aceași mărime
  2. Lipește fața cu fața pentru a cusu pe dos
  3. Pune ace în jurul celor trei părți și lasă gura de ieșire liberă
  4. Coase cele trei părți și scoate acele
  5. Pune un cordon sau un siret pe dosul sacului și rabate gura de ieșire peste el. Pune ace și apoi coasă
  6. Pune sacul pe fața lui și ești gata de plimbare!

Și rezultatul ?

Simplu, eficace și 100% practic. Singură condiție este să nu uiți săculețul acasă… Pentru curățarea saculețului de croisante, îți recomand să-l pui pe dos și să-l freci cu un burete umed cu produs degresant înainte să-l pui la uscat.

Și prețul ?

0€ sau poate cățiva cenți pentru sacul de gunoi folosit la sacul pentru croisante!

O ora de muncă pentru un rezultat final super drăguț și o mulțime de deșeuri evitați

Sper că acest tutorial ți-a plăcut și inspirat. Nu ezita să-mi dai o părere și să-mi arăți realizările tale 🙂

Français

Yaourt maison

Ahhhh le yaourt, cette grande histoire d’amour de fin de repas. Mais quel désastre écologique quant à son emballage! Même si vous pensez faire votre BA en le mettant dans la poubelle jaune, détrompez-vous, ce n’est pas la meilleure démarche. L’objectif est de produire le moins de déchets possible alors pourquoi pas se lancer dans le yaourt maison? En plus de faire une action pour l’environnement, vous allez goûter aux vertus du yaourt artisanal, 100% délicieux!

La recette et les ingrédients

  • 1 L de lait entier de vache (si vous utilisez du lait frais, vous devrez impérativement le faire bouillir pendant 15 min puis le laisser refroidir à 40°C avant de l’utiliser).
  • Du ferment lactique (c’est la bactérie qui fera fermenter le lait, vous le trouvez en magasin bio et aussi en grande surface). Deuxième option, si vous n’avez pas de ferment lactique, vous pouvez le remplacer par un pot de yaourt nature du commerce de préférence bio car les ferments sont plus actifs. Troisième option, vous pouvez utiliser un pot de yaourt de votre tournée précédente qui vous permettra de réensemencer votre lait pour la tournée suivante. Cette dernière option est valable pour cinq ou six tournées avant de changer de ferment.
  • 1 yaourtière (merci M-A pour le don, comme quoi il y a toujours une deuxième vie aux objets) ou bien à défaut d’avoir une yaourtière votre four fera l’affaire
  • Des pots en verre

Pour la préparation, mélangez le lait avec le ferment lactique de votre choix dans un verre doseur. Attention, rappel si vous utilisez du lait frais, vous devez le faire bouillir 15 min et le laisser refroidir avant de l’utiliser. Vous pouvez rajouter du sucre vanillé dans la préparation ou une gousse de vanille pour donner du goût. Versez le tout dans des pots et placez-les dans la yaourtière avec son couvercle. Laissez agir 8-10h puis placez les au frigo pendant 4h avec de les déguster.

Si vous n’avez pas de yaourtière, mettez vos pots au four à 30-40°C pendant 4h (la plus petite température possible du four). Éteignez le four et laissez les yaourts à l’intérieur pendant 8h (ou toute une nuit). Ensuite, placez les au frigo pendant 4h avant de les déguster. Je n’ai jamais testé cette variante mais je donne des options pour tout le monde.

Qu’en est-il du goût?

Le goût est in-com-pa-rable avec les yaourts du commerce, j’ai véritablement développé une passion pour les yaourts maison qui sont beaucoup plus gourmands et goûtus.

Bon et le prix alors ?

On est aux alentours de 3€ pour une tournée de 7 yaourts en sachant que mes pots sont plus grands que ceux du commerce. Cela peut varier à la hausse si on achète le ferment lactique et à la baisse si on réutilise un pot de yaourt de la dernière tournée. Le prix reste tout à fait acceptable lorsqu’on le compare à la qualité du produit. Pour moi, la vraie valeur ajoutée reste le goût en plus de la lutte contre les déchets.

Petit conseil de la rédac

Vous pouvez utiliser du lait végétal comme le lait de soja ce qui vous donnera des yaourts bien fermes. En revanche, le lait de chèvre donne des yaourts plus liquides, il vaut mieux les couper de moitié avec du lait de vache. Je n’ai pas testé ces deux versions car je ne me suis pas encore lassée du yaourt au lait de vache mais je viendrai actualiser avec mon retour d’expérience lorsque ce sera fait.

Pour rendre votre yaourt gourmand, vous pouvez émietter un spéculoos ou rajouter un peu de confiture. Succès garanti !
Română

Iaurt de casă

Ahhhh iaurtul, această poveste de dragoste de sfârșit de masă. Dar ce dezastru ecologic când ne gândim la ambalajul lui. Chiar dacă consideri că faci un act pozitiv prin reciclarea recipentului, această soluție nu este recomandată pe locul întâi. Obiectivul este să produci cât mai puține deșeuri deci poț încerca să-l faci de casă. Vei face o acțiune pentru mediul și te vei delecta cu un iaurt artisanal, 100% delicios.

Rețeta și ingredientele

  • 1 L de lapte integral de vacă (dacă folosești lapte proaspăt, vei avea nevoie să-l fierbi 15 min și să-l răcești la 40°C înainte să-l folosești)
  • Ferment lactic (este bacteria care produce fermentarea laptelui). A doua opțiune dacă nu ai ferment lactic, poți folosi un iaurt natur din comerț de preferat bio pentru că fermentele lactice sunt mai puternice. A treia opțiune, poți folosi un iaurt din tura anterioră. Poți refolosi un iaurt de 5-6 ori înainte să schimbi fermentul.
  • 1 iaurtieră (mulțumesc M-A pentru donație) sau cel mai simplu cuptorul tău
  • Borcane de sticlă

Pentru prepararea, amestecă laptele cu fermentul lactic într-un vas. Poți adauga zahar vanilat sau o păstaie pentru adauga gust. Varsă amestecul în borcanele și punele în iaurtiera cu capacul ei. Lasă 8-10 ore la fermentat și la sfarșit punele 4 ore în frigider înainte de degustare.

Dacă nu ai iaurtieră, pune borcanele la cuptor la 30°-40°C timp de 4 ore (sau cea mai mică temperatură posibilă). Stinge cuptorul si lasă iaurturile timp de 8 ore inăuntru (sau toată noaptea). Apoi, punele în frigider timp de 4 ore înainte de degustare.

Ce gust are ?

Gustul este in-com-pa-ra-bil cu cele din comerț, am dezvoltat o pasiune pentru iaurturile de casă pentru că sunt mai gustoase și mai gurmande.

Și prețul ?

Suntem în jur de 3€ pentru 7 iaurturi dar trebuie să știi că borcanele mele sunt mai mari decât cele din comerț. Prețul poate fi mai mare dacă cumperi fermentul lactic și la contrariu poate scădea dacă refolosești un iaurt din tura anterioară. Prețul este oricum foarte acceptabil când comparăm calitatea produsului. Pentru mine, valoarea adăugată este gustul în plus cu lupta contra deșeurilor.

Sfatul redacției

Poți folosi lapte vegetal precum lapte de soia care va da iaurturi ferme. Pe de altă parte, laptele de capră dă iaurturi mai lichide, poți amesteca jumătate cu lapte de vacă. Nu am testat aceste două versiuni pentru că nu m-am plictisit de iaurtul cu laptele de vacă dar voi actualiza cu părerea in timp util.

Pentru un iaurt gurmand, poți sfărâma biscuițele cu scorțișoară și să adaugi dulceață făcută de bunica. Succes garantat !
Română

Deodorant de casă

Azi vom vorbi despre deodorant de casă. Acest produs de cosmetică folosit zilnic este inevitabil în ritualul nostru de înfrumusețare. Deci, nu ne putem lipsi de el. Problema este legată de recipientul de unică folosință. Destinația lui este gunoiul și recipientul este foarte rar reciclabil. Nu prea ne mulțumim cu această idea mai ales dacă numărăm câte flacoane aruncăm pe an. Va invit să faceți calculul personal.

Noroc că există metode alternative pentru a evita producerea de deșeuri. Avem câteva brand-uri care propun produse cu recipient refolosibil (sau chiar fără ambalaj) și pe baza de produse naturale. Partea critică este prețul ridicat, aproape de 10€ în Franța. Câteva exemple fără a numi brand-uri, avem deodorant lichid la vrac cu flacon refolosibil. Și avem deodorant solid la vrac fără embalaj sau pastă de deodorant în jar de sticlă. Dar, există capacul din plastic care ne împiedică în demersul nostru.

Este simplu și cantitatea produselor se numără pe degetele mănii. Pentru început, vei avea nevoie de un mic jar de sticlă că recipient refolosibil. Eu am refolosit un jar de murături cumpărat din comerț.

Rețeta și ingredientele

  • 2 linguri de ulei de cocos (bio dacă se poate și în cel mai bun caz cumpărat la vrac. Are proprietăți antibacteriene și antifungic)
  • 2 linguri de bicarbonat de sodium (absoarbe umezelea produsă de transpirație)
  • 2 linguri de amidon de porumb (absoarbe umezelea produsă de transpirație)
  • 10 picături de ulei esențial (palmarosa pentru acțiunea antibacteriană, lavandă…)

Pentru prepararea, pune uleiul de cocos la topit la bain-marie. Pe urmă, adaugă bicarbonatul și amidonul de porumb în ploaie și amestecă bine până când se formează o pastă. Când s-a răcit puțin prepararea, adaugă uleiulurile esențiale. Toarnă conținutul in vasul de sticlă și lasă să se răcească câteva ore.

Pentru aplicare, ia o cantitate mică pe deget și masează axila.

Și care este rezultatul final ?

În ceea ce privește eficacitatea, mirosurile neplăcute sunt acoperite cea mai mare partea zilei. Pentru un produs fără aclool, sunt mulțumită. De asemenea, nu există senzația de iritație la aplicare cum se poate simți cu deodorantele din comerț. Totuși va anunț că nu rezistă la o ședința de sport. Și când purtați ceva negru, aplicați o pelicula fină de deodorant pentru a evita urmele albe. Da, sunt obiectivă, prefer să fiu transparență.

Prețul

Suntem în jur de 2€ pentru un recipient întreg. De asemenea, această cantitate ține 2 luni. Prețul este imbatabil.

Sfatul redacției

Vara vine și vom avea probleme cu uleiul de cocos care se topește la o temperatură mai mare de 24°C. Deci, veți corecta problema prin adauga 1 lingură de ceară de albină în uleiul de cocos la bain-marie.

Les deux versions, le gros pot pour la maison et le petit pour les voyages. Ultra-pratique!
Acele doua versiuni, cel mare pentru acasa si cel mic pentru voiaj. Super practic!
Français

Déodorant maison

Aujourd’hui nous allons parler du déodorant maison. Ce fameux produit cosmétique que nous utilisons quotidiennement est un incontournable de notre rituel beauté. Alors oui, on ne peut pas s’en passer. Cependant, le problème réside dans son contenant à usage unique. En effet, il finit toujours à la poubelle et le contenant est très rarement recyclable. Pas très satisfaisant si on compte le nombre de flacons que nous utilisons par an. Je vous invite à faire le calcul vous même.

Heureusement, il existe des méthodes alternatives pour éviter de produire des déchets. Il y a quelques marques qui proposent des variétés à contenant réutilisable (voire sans emballage pour les plus puristes) et à base de produits naturels. En revanche, leur coût est souvent trop élevé par rapport à la moyenne; il faut compter 10€. Pour vous donner des exemples sans citer de marques, vous pouvez acheter du déodorant liquide en vrac et réutiliser le contenant prévu pour cet effet. Ou alors vous pouvez acheter votre déodorant solide en vrac ou bien acheter la pâte de déodorant dans un contenant en verre. Cependant, il y a toujours le petit couvercle en plastique….

C’est pour cette raison que la solution la plus intéressante est de le faire soi-même, et la quantité d’ingrédients se compte sur les doigts d’une main. Pour vous lancer, vous allez avoir besoin d’un petit pot en verre comme contenant réutilisable.

La recette et les ingrédients

  • 2 cuillères à soupe d’huile de coco (bio si possible et achetée en vrac dans les magasins bio. Action anti-bactérienne anti-fongique)
  • 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude (acheté en vrac dans les magasins bio. Absorbe l’humidité liée à la transpiration)
  • 2 cuillères à soupe de fécule de maïs (achetée en vrac dans les magasins bio.absorbe l’humidité liée à la transpiration)
  • 10 gouttes d’huile essentielle (achetée en magasin bio. Huile essentielle de palmarosa pour son action anti-bactérienne, lavande…)

Pour la préparation, faites fondre l’huile de coco au bain marie. Ensuite, ajoutez le bicarbonate de soude ainsi que la fécule de maïs en pluie et mélangez. Mélangez jusqu’à obtenir une crème onctueuse puis lorsque le mélange a légèrement refroidi ajoutez l’huile essentielle. Versez de suite le mélange dans un pot en verre et laissez durcir quelques heures.

Pour l’appliquer sur votre peau, prélevez une petite quantité sur votre index et massez votre aiselle.

Et ça donne quoi sur la peau ?

En termes d’éfficacité, il couvre les odeurs néfastes pendant une bonne partie de la journée. Pour un produit sans alcool, c’est pas mal. De ce fait, il n’y a pas de sensation de picotement lors de l’application comme avec les déodorants du commerce. En revanche, ne vous attendez pas à des résultats miracles si vous enchainez par une séance de sport. Je conseille aussi de mettre une fine couche si on porte du noir car il a tendance à faire des petites traces blanches. Eh oui, on est ici pour être objectif alors je vous dit tout sur le produit.

Bon et le prix alors ?

Avec cette recette, nous sommes aux alentours de 2€ par pot. Il tient environ 2 mois donc le prix est imbattable.

Petit conseil de la rédac

Petite astuce pour l’été qui arrive à grand pas: l’huile de coco a tendance à fondre au delà des 24°C alors pour vos préparations estivales, rajoutez 1 cuillère à soupe de cire d’abeille dans votre mélange avec l’huile de coco au bain marie.

Les deux versions, le gros pot pour la maison et le petit pour les voyages. Ultra-pratique!
Non classé

Présentation personnelle (exemple d’article)

Voici un exemple d’article, publié initialement dans le cadre de la Blogging University. Inscrivez-vous à l’un de nos dix programmes et lancez votre blog.

Vous allez publier un article aujourd’hui. Ne vous inquiétez pas pour l’apparence de votre blog. Ne vous inquiétez pas si vous ne lui avez pas encore donné de nom ou si vous vous sentez dépassé. Cliquez simplement sur le bouton « Nouvel article » et dites-nous pourquoi vous êtes ici.

Quel est votre objectif ?

  • Vos nouveaux lecteurs ont besoin de contexte. De quoi parlerez-vous ? Pourquoi devraient-ils lire votre blog ?
  • Cela vous aidera à vous concentrer sur vos idées à propos de votre blog et sur la façon dont vous souhaitez le développer.

L’article peut être court ou long, contenir une introduction personnelle sur votre vie, décrire la mission de votre blog, présenter un manifeste pour l’avenir ou énoncer simplement vos sujets de publication.

Pour vous aider à commencer, voici quelques questions :

  • Pourquoi créez-vous un blog public au lieu de tenir un journal personnel ?
  • Quels seront les thèmes que vous aborderez ?
  • Quelle est la cible privilégiée de votre blog ?
  • Si votre blog passe la première année avec succès, qu’espérez-vous avoir accompli ?

Répondre à ces questions ne vous enferme pas définitivement dans une voie. Ce qui est magnifique avec les blogs, c’est qu’ils sont en constante évolution au fur et à mesure de vos apprentissages, de votre développement et des interactions avec autrui. Il est toutefois opportun de savoir où et pourquoi vous vous lancez. L’articulation de vos objectifs peut simplement contribuer à apporter de nouvelles idées d’articles.

Vous ne savez pas trop comment commencer ? Écrivez simplement la première chose qui vous passe par la tête. Anne Lamott, auteur d’un excellent livre sur le processus d’écriture, affirme qu’il est nécessaire de s’autoriser un « premier jet bordélique ». C’est un enseignement essentiel : commencez par écrire, vous vous occuperez de retoucher votre texte plus tard.

Une fois que vous êtes prêt à publier, attribuez à votre article trois à cinq étiquettes qui décrivent son sujet : littérature, photographie, fiction, parentalité, alimentation, voitures, films, sports, etc. Ces étiquettes aideront les internautes intéressés par ces sujets à vous trouver dans le Lecteur. Veillez à ce que l’une de ces étiquettes soit « zerotohero », afin que les nouveaux blogueurs puissent vous trouver également.

Non classé

Présentation personnelle (exemple d’article)

Voici un exemple d’article, publié initialement dans le cadre de la Blogging University. Inscrivez-vous à l’un de nos dix programmes et lancez votre blog.

Vous allez publier un article aujourd’hui. Ne vous inquiétez pas pour l’apparence de votre blog. Ne vous inquiétez pas si vous ne lui avez pas encore donné de nom ou si vous vous sentez dépassé. Cliquez simplement sur le bouton « Nouvel article » et dites-nous pourquoi vous êtes ici.

Quel est votre objectif ?

  • Vos nouveaux lecteurs ont besoin de contexte. De quoi parlerez-vous ? Pourquoi devraient-ils lire votre blog ?
  • Cela vous aidera à vous concentrer sur vos idées à propos de votre blog et sur la façon dont vous souhaitez le développer.

L’article peut être court ou long, contenir une introduction personnelle sur votre vie, décrire la mission de votre blog, présenter un manifeste pour l’avenir ou énoncer simplement vos sujets de publication.

Pour vous aider à commencer, voici quelques questions :

  • Pourquoi créez-vous un blog public au lieu de tenir un journal personnel ?
  • Quels seront les thèmes que vous aborderez ?
  • Quelle est la cible privilégiée de votre blog ?
  • Si votre blog passe la première année avec succès, qu’espérez-vous avoir accompli ?

Répondre à ces questions ne vous enferme pas définitivement dans une voie. Ce qui est magnifique avec les blogs, c’est qu’ils sont en constante évolution au fur et à mesure de vos apprentissages, de votre développement et des interactions avec autrui. Il est toutefois opportun de savoir où et pourquoi vous vous lancez. L’articulation de vos objectifs peut simplement contribuer à apporter de nouvelles idées d’articles.

Vous ne savez pas trop comment commencer ? Écrivez simplement la première chose qui vous passe par la tête. Anne Lamott, auteur d’un excellent livre sur le processus d’écriture, affirme qu’il est nécessaire de s’autoriser un « premier jet bordélique ». C’est un enseignement essentiel : commencez par écrire, vous vous occuperez de retoucher votre texte plus tard.

Une fois que vous êtes prêt à publier, attribuez à votre article trois à cinq étiquettes qui décrivent son sujet : littérature, photographie, fiction, parentalité, alimentation, voitures, films, sports, etc. Ces étiquettes aideront les internautes intéressés par ces sujets à vous trouver dans le Lecteur. Veillez à ce que l’une de ces étiquettes soit « zerotohero », afin que les nouveaux blogueurs puissent vous trouver également.