Français

Le champagne des fées

Le champagne des fées, vous connaissez? Il s’agit d’une limonade aux fleurs de sureau fermentée. J’ai découvert cette boisson chez ma grand-mère qui la fait elle-même en Roumanie. Très populaire là-bas, cette boisson s’appelle Socată et apparaît vers la fin du printemps. En général, il s’agit de Socată artisanale, vendue dans une bouteille d’eau au marché, preuve d’une production locale, à petite échelle et maison. Entrant totalement dans une démarche Zéro Déchet, je suis contente de faire perdurer cette tradition ici, en France. En me documentant, j’ai découvert qu’on nomme cette boisson le champagne des feés, je trouve ce nom très… pétillant.

Les ingrédients et la recette

  • 4 à 6 ombelles de fleurs de sureau
  • 2 litres d’eau
  • 100g de sucre
  • 1 citron bio
  • 5 raisins secs ou quelques grains de riz
  1. Cueillez les fleurs, voir photo 1 pour apprendre à reconnaître le sureau
  2. Lavez les fleurs et ôtez un maximum de tiges vertes (elles donnent de l’amertume)
  3. Mélangez l’eau avec le sucre
  4. Rappez un peu de zeste de citron et versez le dans la préparation
  5. Coupez le citron en deux, pressez les deux moitiés et ajoutez le tout dans la préparation
  6. Ajoutez les raisins ou les grains de riz (grâce à eux, la fermentation va opérer, voir photo 2)
  7. Couvrez de manière non hermétique le contenant (un mouchoir fera l’affaire)
  8. Laissez au soleil pendant 5 à 7 jours
  9. Mélangez la préparation tous les jours afin de vérifier l’état de fermentation
  10. Rentrez votre contenant à l’intérieur la nuit afin de ne pas trop le rafraîchir
  11. Lorsque les premières bulles apparaissent et que tout est remonté à la surface, vous pouvez filtrer le jus (voir photo 3)
  12. Embouteillez dans une bouteille à bouchon mécanique (merci à Jean Bouteille pour leur bouteille trop mignonne, voir photo 4)
  13. Laissez reposer environ 15 jours afin que la gazéification s’opère (n’allez pas ouvrir la bouteille pendant cette période au risque de perdre en gaz)
  14. Mettez au frais avant de déguster et conservez au frais afin d’arrêter la fermentation (sinon la boisson deviendra alcoolisée)

Et le résultat ?

Une boisson pétillante très rafraîchissante en période de chaleur! Aucune Socată ne ressemble à une autre donc il y a toujours un effet de surprise à la dégustation. C’est encore mieux.

Le conseil de la rédac

La saison des sureaux ne dure pas très longtemps donc n’hésitez pas à cueillir plus de fleurs et les faire sécher afin de les conserver. Vous pourrez ainsi faire de la socată quand vous voudrez si la météo vous le permet.

Autre conseil, si vous trouvez un acacia fleuri, n’hésitez pas à faire la même recette que le champagne des fées avec les fleurs d’acacia. Il paraît que c’est un délice.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s