Français

Les serviettes de table

Aujourd’hui, on fait tourner les serviettes, exit l’essuie-tout et bonjour les serviettes de tables de mamie. Et oui, ce bon vieux essuie-tout révolutionnaire nous ennuye un peu de nos jours. Vous savez pourquoi ? Car il fait l’objet d’une surconsommation dans les ménages et il n’est pas recyclabe. Oui, oui, j’ai bien dit non recyclable donc ne le jette jamais avec les papiers recyclables. De ce fait, la décision est prise, on va essayer de changer nos habitudes et reprendre celle de nos grand-parents. En plus, on va se faire plaisir en les confectionnant nous-même. Un tuto ultra simple, à réaliser même par les débutants en couture. Et un max d’économies annuelles garanties, entre 100 et 150 €.

Le matériel et les étapes

  • 1 vieux torchon récupéré chez mamie
  • 1 machine à coudre
  • 1 fer à repasser
  1. Coupez votre torchon en quatre morceaux de la même taille
  2. Rabattez tous les côtés afin de faire une pliure et épinglez
  3. Cousez les pliures à l’aide de la machine
  4. Repassez les serviettes afin d’aplatir les pliures

Et le résultat ?

Super pratique et franchement plus élégant que l’essuie-tout. Lorsque l’on fait un peu attention, on se rend compte que c’est un élément utilisé quotidiennement sans mesure et qu’on a tendance a le jeter. Or, on peut revenir à des méthodes certes un peu ancéstrales mais qui sont les plus durables. J’ai beaucoup réduit ma consommation d’essuie-tout, d’environ 3/4. Lorsque je les utilise, je les mets au compost afin d’assurer un bon traitement des déchets (plus d’infos au dernier point).

Combien ça coûte ?

Ou alors, on devrait dire, combien on gagne. Si vous récupérez votre torchon, dans ce cas c’est gratuit, sinon, 3€ maximum. Il faut aussi faire le calcul par rapport à la consommation d’essuie-tout que vous économiserez. Selon des données officielles, un français consomme en moyenne 3 rouleaux de sopalin par semaine soit une consommation annuelle de 152€. Il fait aussi l’objet d’une surconsommation dans les ménages. Alors, imaginez ce que vous pouvez faire avec cet argent 🙂

Petit point recyclage du sopalin

Puisque nous sommes un trèèèès grand nombre à utiliser l’essuie-tout, je pense qu’il est utile de rappeler certins points à son sujet. Depuis mon retour en France, je pratique le tri (ultra) sélectif, oui ultra car j’ai vécu dans un pays où le tri est presque inextistant donc il a fallu me réadapter. Alors bonjour les recherches internet à chaque fois que je devais jeter quelque chose. En plus, entre les consignes de tri qui varient localement et ce qui est indiqué sur l’emballage, c’est vraiment pas facile de s’y retrouver. Du coup, lorsque je suis arrivée au point essuie-tout, voici ce que j’ai découvert:

  • L’essuie-tout, si vous ne le savez pas encore, fait partie des déchets non recyclabes car après utilisation, il est humide voire souillé. De ce fait, le jeter dans le bac jaune est alors une erreur à ne pas commettre afin de faciliter le travail des centres de tri.
  • La bonne nouvelle, c’est que sopalin est fait de fibre de cellulose ce qui le rend biodégradable et compostable alors n’hésitez plus et compostez-le si vous le pouvez.
C’est trop mignonnnnn !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s